Les massages

A vrai dire tout le monde connaît les bienfaits du toucher, mais nombre de personnes ne pensent pas à y recourir, ou n’osent pas… en raison de différents blocages ou censures… c’est au niveau de la peau elle même que se produisent les premières réactions physiologiques la circulation local s’active, le artères et les capillaires se dilatent, apportant plus de sang, plus d’oxygène et de substances nutritives à l’épiderme et au derme, les veines s’ouvrent aussi, drainant et évacuant plus efficacement les déchets des tissus.

 

Autres effets heureux de contactes du toucher ; le relâchement des muscles contracturés, la peau touchée envoie des signaux aux centres médullaire et cérébraux qui contrôlent le tonus musculaire ; ceux ci en retour, commandent aux muscles de se détendre.

 

La respiration aussi profitent des mouvements du massage. Habituellement les mouvements respiratoires sont trop faibles et superficiels, nous respirons du bout des lèvres et des poumons parce que le stress, la peur, la répression, des émotions nous font retenir notre souffle. En réalité notre thorax est très élastique et peut s’ouvrir largement sans se rigidifier et se saturer de gaz carbonique ; les massages rendant possible le relâchement des muscles, permettent de respirer amplement, calmement.

Souvent, les premiers contacts de la main sur la peau déclenchent de grands soupirs, comme si notre corps nous disait « enfin, tu me laisses souffler ! »


Autre système activé, celui du système hormonal ; c’est l’hypothalamus qui est mis en branle par la stimulation de la peau, chef d’orchestre des glandes endocrines, de régulariser toutes les sécrétions, et en particulier de réduire l’adrénaline, hormone du stress.

/  Les bienfaits sur la santé

Le Soin par le Corps - Massages Bien être ®  -  Thérapies Corporelles  -  Lorène Girard  © 2016-2017